nnbis.jpg

Box « Première Traversée du Désert », avec Sekhmet

« Ma route mène au désert. »


Je vous présente ma toute première box d’élixirs floraux, intitulée « Première Traversée du Désert », à découvrir ici. C’est un nouveau format que j’inaugure ici, qui m’a été suggéré par Sekhmet lors de mon travail auprès d’elle et des énigmes du désert. Pour ceux qui ne connaissent pas Sekhmet, il s’agit de la déesse léonine du panthéon égyptien. Femme forte et souveraine à tête de lion, elle est la puissance divine, « l’oeil de Râ ». Ses énergies englobent la destruction comme la guérison, la purification par le feu, l’aspect dévastateur du divin, la maitrise des maladies et des vents du désert.


Bien que cette box soit le fruit d’une collaboration avec cette déesse, il n’est pas indispensable que vous travailliez également avec pour l’expérimenter. Si vous ne connaissez ou ne travaillez pas avec Sekhmet, cela n’est pas un problème tant que vous observez une posture d’ouverture d’esprit, de respect et de gratitude quant à elle.


La finalité du cheminement que je vous propose avec cette box est de recréer une initiation analogue à celle que peut procurer la traversée du désert, d’un point de vue spirituel. L’oeuvre ici concerne donc la purification, la découverte de soi, l’alignement et l’activation de son feu alchimique intérieur. Attention, le désert est intransigeant, aucun retour en arrière n’est possible. Celui qui souhaite le traverser devra l’affronter jusqu’au bout. De plus, aucun masque ne subsiste dans le désert, il est donc dangereux pour les prédateurs non alignés de s’y aventurer.


Pour ce faire, j’ai conçu un programme composé de trois élixirs floraux inédits, sélectionnés et confectionnés spécialement pour cette box. L’organisation est simple : un élixir par mois, selon l’ordre établi, pour alchimiser autour de ses énergies. Le programme est donc prévu pour trois mois, mais il est primordial pour chacun d’écouter ses ressentis tout au long de cette aventure et d’adapter son rythme si nécessaire.


Pour ceux qui le souhaitent, je recommande de coupler cette box à l’élixir « Épine Noire », en tant qu’élixir de soutien. Il permettra d’encoder plus facilement les enseignements et d’être plus réceptif aux épreuves du désert.

DÉROULEMENT DU PROGRAMME


« Épice du Désert », oeuvre avec l’élixir floral de Colchique d’Automne.


La première étape de ce voyage initiatique est certainement la plus inconfortable, mais aussi la plus importante. Aucun travail durable et profond ne peut être réalisé sans celle-ci. L’élixir « Épice du Désert » ouvre la porte d’une descente dans l’autre monde, descente qui aura pour but le dépouillement d’une partie de soi. Ce processus vise en particulier les personnes souffrant d’éparpillement ou bien de manque de consistance, de forme, au sein de leur spiritualité, de même que celles ayant un feu intérieur étouffé, éteint ou totalement incontrôlé. Cela se traduit souvent par des addictions, quelles qu’elles soient, une fuite ou un déni du véritable soi ainsi qu’une tendance à donner inlassablement, sans jamais recevoir.

Grâce à cet élixir, véritable agent de médecine alchimique, les éléments à la source de ces problématiques seront rejetés, purifiés par le feu, la bile, saignés. Ce décharnement de l’être permettra un retour à l’unité, au soi originel et donc, un réalignement avec sa destinée. Il permettra également de rendre sa fécondité à l’âme. Le feu intérieur sera régulé et la gestion des extrêmes, des polarités, adoucie, de manière à pouvoir y connecter sans se perdre. Une première étape vers la guérison et la souveraineté est engagée.


Travail personnel recommandé en synergie avec cet élixir : méditation, visualisation, voyage astral (selon votre préférence ou aisance personnelle) à la découverte de votre talisman de puissance retrouvée. Véritable pierre philosophale de votre alchimie personnelle, partez à la découverte de votre or. Prenez possession de votre sceptre.

« Volute de l’Aurore », oeuvre avec l’élixir floral d’Ipomée.


La seconde étape de ce voyage initiatique consiste à encoder dans la matière, dans la chair, dans le corps, les enseignements perçus par l’âme et l’esprit au cours du travail précédent. En effet, le corps, l’âme et l’esprit doivent être alignés pour une compréhension totale. Il s’agira donc d’une « mise à l’épreuve », en quelque sorte, ou plutôt d’une assimilation, d’une digestion lente de l’oeuvre mise en place, par son expérience. Le travail avec l’élixir « Volute de l’Aurore » consistera donc à rester aligné et exprimer son vrai soi, fraichement retrouvé, en testant son ancrage ainsi que son centrage. Par ce vecteur d’incarnation, cela enclenchera un saut dans l’inconnu - vrai saut de l’ange- au sein duquel il faudra manifester une grande ouverture d’esprit ainsi qu’un accueil inconditionnel du nouveau, du changement, de la remise en mouvement des énergies. Dépasser l’incertitude et l’inconfort qu’elle procure au profit d’une perception et d’une conscience nouvelle.


Grâce à cet élixir, la force vitale est retrouvée, exacerbée, maitrisée. Elle permet une stimulation nouvelle de l’esprit, permettant une compréhension harmonieuse de la nature et de notre place au sein de celle-ci. La connexion à l’inconscient tout comme aux autres mondes, à l’invisible est facilité, intuitive, naturelle. C’est une véritable renaissance, une seconde virginité, une porte vers notre état originel divin. Par ce travail d’encodage de la chair, cet élixir permet également de developper son magnétisme naturel, mais aussi son pouvoir de séduction, sa passion, sa souveraineté du corps. Une première initiation à la notion d’intoxication divine, sacrée, se met en place.


Travail personnel recommandé en synergie avec cet élixir : savoir poser sa voix, pour trouver sa voie. Qu’il s’agisse de danse, de chant ou de toute autre expression artistique engageant le corps, osez ! Prenez l’espace, exprimez-vous à travers lui, faites-le vibrer par vos énergies. Dans l’inconfort mais en confiance, sans honte, sans censure, sans limites autres que les vôtres. Faites entendre votre voix dans le silence.

« Serpent Ardent », oeuvre avec l’élixir floral de Brugmansia.


Le point d’orgue de ce voyage initiatique consiste en la mise en place d’un double mouvement le long de notre pilier vertical. Alors que l’oeuvre précédente consiste à faire descendre le divin, l’esprit dans la matière, ici, il s’agit de connecter au divin par la matière. En parallèle d’un travail d’exploration harmonieuse de ses polarités -travail qui consiste à les identifier, les développer et les accepter afin de fleurir et s’épanouir-, un travail autour de la « seconde vue » se mets en place. Il s’agit de transcender la vue « physique » afin de voir avec l’âme, au moyen du parfum, des sens. La mise en place de cette nouvelle vision doit s’établir dans l’ombre, au creux de la nuit, pour soi et non pour autrui, à son rythme. Dans la continuité de l’oeuvre précédente avec l’élixir « Volute de l’Aurore », le pouvoir de séduction et d’envoutement ainsi décuplé est mis à profit pour incarner le réceptacle du divin, le vaisseau d’accueil du flux sacré.


Grâce à cet élixir, la dimension charnelle, les sens, et le parfum en particulier, forment une porte d’accès au divin. Ce lien très particulier permet une infusion du divin dans la matière, formant ainsi une sorte d’union divine, de hiérogamie. Attention cependant à ceux qui peuvent expérimenter un déni de l’appel du divin, l’élixir « Serpent Ardent » pouvant induire une intense transe. Par cette alchimie profonde mise en place par ce double axe de travail, l’évolution spirituelle est permise, dissolvant au passage peurs, résistances, et ombres paralysantes. L’envoutement par le parfum engage une libération de l’être, comme hypnotisé, ultime étape de dégagement pour que le feu intérieur puisse rayonner sans jamais bruler. Le soi véritable est profondément accepté, compris, manifesté et désormais en capacité de servir le sacré, tel un esprit guerrier, droit, aligné, juste.

Travail personnel recommandé en synergie avec cet élixir : élaboration et mise en place d’un rituel d’activation du feu alchimique personnel. Possibilité d’invoquer Sekhmet à cet usage.

Note : au sein de la pensée égyptienne, le temps n’est pas considéré comme linéaire. Il en est de même pour le voyage offert par cette box. Bien que les élixirs soient à expérimenter dans un ordre précis, chacun d’eux se répondent, se consolident. Ils sont totalement interconnectés et le passage d’un élixir au suivant ne signifie pas que le précédent travail est acquis, immuable. Il sera enrichi autant qu’éprouvé par le suivant.

383 vues