top of page
nnbis.jpg

Unguentum Sabbati


• QU'EST-CE QU'UN ONGUENT DE VOL ?


Il s’agit d’un support physique, traditionnellement sous forme de baume ou de pommade, qui a pour but d’accompagner la sorcière dans sa pratique de traversée dans l’autre monde. Il facilite, guide, aide, protège la sorcière tant lors de la traversée que du voyage de l’autre côté. Son efficacité repose sur une composition, un tissage, d’alliés pertinents par rapport aux relations ainsi qu’aux besoins de la sorcière. L’emploi d’un onguent de vol est particulièrement utile -même si jamais indispensable- pour les pratiques hedge (hedgecrossing, hedgeriding, etc), ainsi que pour la pratique de décorporation, de voyage, de double spirituel.



• L’ONGUENT DE VOL, ENTRE MYTHE ET RÉALITÉ


L’onguent de vol, tel qu’il vit dans l’imaginaire collectif, n’existe pas. Je m'explique. Il n’existe aucun onguent de vol capable de vous provoquer des visions ou hallucinations en état d’éveil, et encore moins de vous permettre de vous envoler dans la nuit, sans mettre sérieusement votre vie en jeu. L’onguent de vol n’a jamais eu cette vocation. Ce n’est pas un outil. Il ne s’agit pas d’un produit fini qui, à lui seul, est là pour provoquer des expériences magiques ou spirituelles. Il ne s’agit pas d’un bouton sur lequel appuyer à souhait pour expérimenter l’invisible ou des sensations fortes.


C’est d'ailleurs une vision de l’onguent de vol très réductrice, et qui a tendance à totalement renier les esprits en présence, pour seulement se concentrer sur les molécules psychoactives des plantes utilisées. Où est le respect ? Où est l’animisme ? L'existence ainsi que les pouvoirs de l'onguent de vol dépassent de loin le domaine physique, chimique.


En réalité, l’onguent de vol est un processus. Un cheminement. Un rituel.


Et surtout, il est personnel. Il existe autant d’onguents de vol que de sorcières. Car chaque onguent de vol est un tissage des alliés, des besoins, et des capacités de chaque sorcière. De même, l'onguent de vol n'est pas figé dans le temps. Il peut être amené à évoluer, en même temps que la sorcière qui le crée.


Chaque onguent de vol est une synergie au caractère unique. On ne peut parler d’onguent de vol sans parler d’esprits. Envisager l’onguent de vol de cette manière revient à rejeter les fondements même de la sorcellerie, ainsi qu’à rationaliser l’autre monde.


L’onguent de vol est une ancre. Une porte facilitée vers l’invisible, bâtie selon votre expérience, qui n’a de pertinence que pour vous.



• LE PROJET UNGUENTUM SABBATI


Si vous avez bien lu ce qui précède, vous avez pu comprendre que j’encourage la confection et l’utilisation d’un onguent de vol uniquement lorsqu’il est fait en conscience, avec pertinence, de manière personnelle et basé sur sa propre expérience. De même, un onguent de vol efficace ne repose pas sur un dosage dangereux de certaines plantes toxiques.


À partir de ce constat, comment créer son propre onguent de vol, de manière sécurisée et pertinente pour soi ? C’est là que j’entre en jeu.


À travers ma nouvelle gamme de produits, je souhaite vous proposer d’expérimenter divers alliés, sous un format de baume individuel, afin que vous puissiez établir votre propre tissage d’alliés pour votre onguent de vol personnel. Je ne peux pas mettre toutes les plantes à disposition, encore moins toutes en même temps. Mais je possède déjà une belle bibliothèque de plantes ensorcelées : divers Daturas, Belladone, Jusquiame, Brugmansia, Tabac, Sureau, Armoise, Absinthe, etc. D’autres viendront par la suite.


Étant donné que ces créations reposent essentiellement sur l’abondance de mon propre jardin, ces onguents seront disponibles en quantité raisonnable et variable selon le cours du cycle de la nature.


À travers ces propositions de baumes unitaires, je vous invite à cheminer auprès de ces essences, qui deviendront -ou non- des alliées au sein de votre pratique. Certaines se détacheront indéniablement des autres. À vous par la suite de composer votre onguent de vol tel un parfum, une synergie d’esprits savamment tissés.


Je ne peux formuler moi-même d’onguent de vol qui soit pertinent pour tous, mais ce que je peux faire en revanche, c’est mettre à disposition toutes les clefs nécessaires afin que vous puissiez faire votre propre expérience.



• POURQUOI « UNGUENTUM SABBATI » ?


Cette dénomination signifie littéralement « onguent du sabbat » et fait référence aux sorcières des traditions européennes qui s’enduisaient d’une pommade dont elles seules avaient le secret, afin de rejoindre le sabbat. Par sabbat, il est entendu la cohorte des esprits (Beau Peuple, esprits du territoire, entités, défunts, ancêtres, divinités, créatures…) de l’autre monde que l’on peut être amené à rencontrer la nuit. Ce sabbat représente souvent un lieu de transmission, d’échange et de communion avec l’autre monde. Il est également parfois envisagé comme un temps de félicité.



• LE PARADIGME DE CETTE GAMME


« Des alliées, pas des outils »


La création de cette gamme repose sur deux points essentiels : un point de vue animiste et une volonté de se composer son propre onguent de vol. Si vous n’êtes pas dans ce paradigme, merci de ne pas acheter ces produits. Chaque baume est conçu pour cette dynamique précise et il serait indélicat tant pour les esprits que pour moi d’en détourner l’usage, en plus de certainement être une perte d’argent pour vous.


Si l’animisme ne fait pas partie de vos croyances (c’est à dire si vous ne croyez pas, dans ce cas précis, que chaque plante soit habitée par un esprit propre avec lequel nous pouvons communiquer), cette gamme n’est pas faite pour vous. Je précise qu’il ne s’agit pas d’un jugement de valeurs ou bien de vos croyances, il s’agit simplement d’une incompatibilité. Si vous cherchez un baume pour d’autres travaux (ex : divination, channeling, développement personnel, etc), cette gamme n’est pas faite pour vous non plus. Je vous invite à découvrir les autres produits de la boutique, où vous trouverez certainement votre bonheur. Si vous êtes en quête d’un produit psychotrope qui provoquera à lui seul des expériences physiques et spirituelles, des sensations fortes, ou autre, là encore, cette gamme n’est pas faite pour vous. Aucun de ces baumes n’est psychotrope, et aucun de ces baumes ne fera le travail seul.


Pour ceux qui sont toujours là et qui souhaitent bel et bien découvrir divers esprits végétaux via ces baumes, pour ensuite composer leur onguent de vol dédié… Bienvenue !



• LA PRATIQUE


La réalisation de votre onguent de vol personnel se décompose en deux étapes. Tout d’abord il s’agit de faire connaissance avec les esprits des baumes que vous avez acquis. Je vous conseille de ne pas brûler les étapes et de procéder par un baume à la fois afin de cerner la singularité de chaque plante-esprit. Plus concrètement, je vous invite à mettre en place une utilisation quotidienne, ou du moins assez régulière, de votre baume, le temps de faire connaissance. Un demi petit pois de matière par utilisation est largement suffisant et vous permettra d’explorer dans la durée cet esprit. Ces applications récurrentes vous permettront de rencontrer l’esprit en présence et d’établir, dans un premier temps, si oui ou non il existe une affinité et si l’esprit consent à cheminer à vos côtés. Pour ce faire, n’hésitez pas à faire confiance à votre ressenti physique, émotionnel, ainsi qu’à votre intuition, en laissant le mental de côté. Demandez-vous comment vous vous sentez en sa présence : en sécurité ? Accueilli.e ? Mal à l’aise ? Pas prêt.e ? Mal ?… Est-ce fluide ou bien quelque chose semble coincer ? Notez qu’un refus doit être respecté et qu’il ne s’agit pas d’un jugement. Si une plante ne souhaite pas œuvrer à vos côtés, cela ne veut en rien dire que vous êtes indigne.


Une fois ce premier travail accompli, vous pourrez ensuite découvrir plus en profondeur cet esprit ainsi que les « pouvoirs » qu’ils présentent. Soyez attentif et notez les « effets » que vous ressentez en présence de cet esprit et ce que cela implique au niveau de votre pratique. Par exemple, vous pouvez ressentir qu’en présence de tel esprit, votre clairvoyance est exacerbée. Ou bien votre intuition, votre seconde vue, etc. Il peut également vous provoquer une sensation de flottement ou bien vous aider à atteindre des états plus liminaux. Vous pouvez aussi sentir qu’un esprit vous propose sa protection, etc. Prenez le temps de vivre ces temps de communion, de bâtir un lien solide, et toujours réciproque. Ne l’utilitarisez pas. Et surtout, n’oubliez pas de noter ces éléments afin de dresser un portrait propre à chaque esprit que vous rencontrez.


Si vous avez déjà œuvré de votre côté avec l’un de ces esprits, je vous invite tout de même à prendre le temps de le redécouvrir. Si toutes les plantes d’une même espèce sont certainement liées à un même « fond » d’esprit, je considère que l’individu prime toujours et que deux plants d’une même espèce peuvent afficher des esprits uniques.


Une fois cette étape terminée*, une fois que vous avez tissé diverses relations et dressé le portrait de vos alliés, vient le temps de la composition de votre onguent de vol.


*en réalité, ce travail n’est jamais vraiment terminé. Vous continuerez de découvrir, toujours plus en profondeur, une plante-esprit que vous connaissez déjà. De même, vous rencontrerez certainement de nouveaux esprits au cours de votre cheminement. C'est pourquoi votre onguent de vol évoluera en même temps que vous.


Pour composer votre onguent de vol, déterminez tout d’abord de quel soutien vous avez besoin. Cela est propre à chacun et c’est justement cette personnalisation qui rendra votre onguent pertinent et efficace. Soyez honnête envers vous-même et demandez vous ce qui empêche ou diminue votre pratique de voyage. Avez-vous plutôt du mal à « décoller » ? À calmer votre mental ? À vous sentir en sécurité ? À voir ?… Listez les éléments pour lesquels vous avez besoin d’aide et regardez si, parmi vos alliés végétaux, certains sont aptes à vous accompagner sur ces thématiques. Composez votre onguent ainsi en prenant soin de vous assurer que les plantes-esprits en question soient d’accord pour vous guider lors de ce type de pratique. Ici encore, permettez-vous de ressentir la réponse. N’hésitez pas à hiérarchiser vos besoins si possible, cela vous aidera pour la suite.


Il y a un point sur lequel je souhaite attirer votre attention, car il est souvent oublié et pourrait bloquer la réalisation de votre onguent de vol. Ce point, c’est l’entente entre les esprits végétaux que vous souhaitez accueillir dans votre onguent de vol. C’est plutôt rare, mais cela arrive. Prenez le temps de sentir s’il y a un problème ou non à ce niveau, et si oui, je vous déconseille de poursuivre. Repensez plutôt votre tissage d’alliés. Si vous êtes un spirit-worker aguerri, vous pouvez tenter d’en savoir plus si vous le souhaitez.


Nous voilà aux portes de la confection de votre onguent de vol. Deux options s’offrent à vous en fonction de ce que vous voulez ou pouvez faire. Tout d’abord, vous pouvez continuer à utiliser les baumes unitaires des esprits que vous avez sélectionné pour créer, sur l’instant, avant chaque voyage, votre onguent de vol. Selon le tissage que vous avez établi ainsi que vos besoins, vous pouvez facilement déterminer les proportions de chacun.


Tips personnel : dans ce cas de figure, je m’aide de mes doigts pour composer. Chaque doigt prélève la matière d’un seul baume, d’un seul esprit. Pour m’aider à garder des proportions cohérentes avec mon tissage souhaité, je quantifie en effectuant un mouvement circulaire sur la surface du baume. Par exemple, l’index fait deux cercles pour la Belladone, le majeur un pour la Jusquiame, l’annulaire trois pour le Sureau… J’utilise ensuite ces doigts pour m’oindre la partie souhaitée (je recommande les poignets, tempes, arrière des oreilles et pieds).


Les proportions sont importantes afin de respecter vos besoins primaires, et secondaires. Néanmoins, il ne s’agit aucunement d’un TP de chimie, ne vous prenez pas la tête outre-mesure. De même, pas besoin d’intégrer une trop grande diversité de plantes-alliées dans votre onguent, cela ne sert à rien. La qualité prime toujours sur la quantité. Soyez pertinent dans le choix des esprits qui vous accompagneront.


La seconde option consiste à prélever la proportion appropriée de chaque baume pour ensuite les réunir dans un récipient, les faire fondre au bain-marie, et recréer ainsi un baume unique avec tous vos alliés. Cela vous demandera un peu plus de temps, de savoir-faire, et de matériel, mais cela reste très accessible. Une fois votre onguent de vol créé, n’hésitez pas à le consacrer ou bien à ritualiser votre première utilisation si cela vous semble pertinent. Vous pouvez également créer une prière ou incantation de quelques lignes, à répéter avant chaque utilisation, afin d’ancrer, ritualiser, activer votre onguent de vol et installer votre intention, votre pratique.


L’onguent de vol relève d’une utilisation rituelle ponctuelle. Veillez à ne pas en abuser et à maintenir un bon ancrage suite à votre pratique d’envol.

428 vues
bottom of page